La cuisine de Vilhelm


Tire-éponge: faites-la vous-même!
5 novembre 2010, 18:42
Filed under: Accompagnements, Desserts, Idées
  • 250mL (1 tasse) de sucre
  • 250mL (1 tasse) de sirop de glucose ou de sirop de maïs
  • 3-4 cuillères à café de bicarbonate de soude

Dans une grande casserole amener à ébullition le sucre et le sirop en mélangeant lentement de temps à autre. Surveiller la température avec un thermomètre à caramel. Beurrer soigneusement un moule haut (de préférence avec revêtement en teflon) et réserver le bicarbonate de soude dans un petit ramequin. Dès que le mélange de sucre atteint 150°C (300°F) ôter du feu et incorporer le bicarbonate de soude en fouettant vigoureusement (vous comprendrez alors pourquoi il faut utiliser une grande casserole…). Verser dans le moule (de préférence dans l’évier car ça risque de déborder à cause de la réaction chimique qui se poursuit). Laisser figer à température ambiante pendant une trentaine de minutes avant de démouler et de casser la tire-éponge en morceaux sur un plat de service. Pour nettoyer vos ustensiles placez-les immédiatement sous un filet d’eau chaude abondant.

Tire-éponge maison



Salade niçoise (revisitée)
3 octobre 2010, 23:59
Filed under: Accompagnements, Entrées

Le débat sur la vraie salade niçoise persiste… Faut-il mettre des pommes de terre ou non, faut-il mettre du thon ou de l’anchois… Une chose est sûre, pour une vraie salade niçoise il faut des olives de Nice (qui sont d’après moi les meilleures et qui sont préparées dans une saumure bien spéciale) que vous ne trouverez sûrement pas à Montréal (si quelqu’un a un tuyau, qu’il se manifeste!). Je vous propose donc une variante qui me plaît bien. Celle-ci est tout simplement composée de pommes de terre coupées en dés (préparés la veille pour qu’ils soient bien froids), d’haricots verts (idem pour la préparation), de thon à l’huile, de tomates italiennes (celles qui sont bien fermes et qui ne perdent pas leur jus quand on les coupe) coupées en quartiers, d’oeufs durs coupés également en quartiers et d’olives noires. Si vous avez des câpres, vous pouvez en mettre aussi. Saupoudrez d’herbes de Provence et pour l’assaisonnement faites une vinaigrette avec de l’huile d’olive, de la moutarde à l’ancienne, du vinaigre balsamique et du sel. C’est délicieux et complet, idéal pour les lunch au travail!

Ma salade niçoise



Pissaladière
3 octobre 2010, 23:50
Filed under: Accompagnements, Divers, Plats

Pour la pâte (à préparer à l’avance):

  • 300g de farine
  • 200mL (3/4 de tasse) d’eau tiède
  • 1 cuillère a café de sel
  • 1 cuillère à café de levure sèche active

Diluer la levure dans l’eau tiède (38-42°C, pas moins!). Mélanger la farine et le sel et ajouter la levure diluée. Travailler la pâte jusqu’à obtention d’une préparation homogène qui se détache des bords du récipient et former une boule. Laisser monter sous un linge humide jusqu’à ce que la pâte double de volume et repétrir.

  • 1kg d’oignons
  • 100g d’anchois
  • herbes de Provence
  • olives noires
  • huile d’olive

Éplucher et couper les oignons en rondelles avant de les faire revenir à feu moyen-fort dans un bon fond d’huile d’olive pendant quelques minutes. Baisser le feu et incorporer les anchois ainsi que leur huile (en réservant quelques filets pour la décoration), ne surtout pas mettre de sel car les anchois sont déjà très salés. Ajouter les herbes de Provence et laisser mijoter ainsi 10-15 minutes en tournant de temps en temps. Abaisser la pâte dans un grand moule à tarte ou une plaque à pâtisserie huilée. Verser la préparation dessus, décorer avec les filets d’anchois et les olives noires avant d’enfourner à 200°C (400°C) pendant une trentaine de minutes (jusqu’à ce que la pâte soit cuite).

Pissaladière



Poulet rôti impec’
1 octobre 2010, 15:52
Filed under: Accompagnements, Conseils, Plats

Pour un poulet (biologique de préférence) rôti tendre, savoureux et surtout pas sec voici la marche à suivre: ôter la bête de son emballage, rincez-la sous l’eau froide avant de soigneusement l’essuyer avec du papier essuie-tout. Saupoudrez-la généreusement de gros sel ou de fleur de sel, d’herbes de votre choix et d’ail pilé. Il ne vous reste plus qu’à verser une bonne rasade d’huile d’olive et de masser le poulet bien partout. Maintenant préparez le four préchauffé à 230°C (450°F): dans la lèche-frite versez 1L de bouillon de poulet et posez-la dans le fond du four ou sur une grille en bas (si vous en avez deux). Mettez la grille (ou la deuxième grille) de votre four au-dessus de la lèche-frite et posez le poulet directement dessus, au milieu. Pour un poulet de 2kg comptez environ 1h et 10 minutes de cuisson si le four est déjà à température voulue en enfournant. À la fin de la cuisson coupez le four et laissez-y reposer le poulet pendant une quinzaine de minutes avec la porte du four entre-ouverte.

Le seul inconvénient de cette méthode est qu’elle salit pas mal le four… Mais le goût exquis de votre poulet cuit à la perfection vous fera oublier la corvée nettoyage! 🙂 Outre la lèche-frite que vous allez devoir récurer à la main vous pouvez assez efficacement vous débarrasser de la graisse du four en la faisant carboniser (attention, une hotte extra-puissante est de mise!) à très haute température pendant une demi-heure environ. La fumée de graisse va s’échapper par le trou d’aération et sera aspirée par la hotte.



Kesäinen salaatti (salade estivale)

Avec l’été qui arrive, c’est le retour des salades composées fraîches et délicieuses! Comme pour les soupes-repas en hiver, elles n’ont pour limite que votre imagination. Crevettes, jus de citron, noix de Grenoble, tomates en dés, poivrons multicolores, concombre, câpres… On peut y mettre pratiquement tout et n’importe quoi et le résultat est presque à coup sûr réussi.

Salade de crevettes



Tortilla au brocoli
26 avril 2010, 11:36
Filed under: Accompagnements, Plats

Avec la même recette que celle de la tortilla classique (voir plus bas) vous pouvez faire une variante avec des têtes de brocoli et des patates, c’est très bon!

Tortilla au brocoli



Galettes de viande
26 avril 2010, 11:34
Filed under: Accompagnements

Avec la même recette que celle des boulettes scandinaves (voir plus bas) vous pouvez aussi confectionner des galettes que vous ferez cuire à la poêle dans un peu d’huile. Pour obtenir une consistance plus facilement maléable laisser gonfler la chapelure avec la crème avant d’ajouter la viande hachée.

Galettes de viande