La cuisine de Vilhelm


Pousses
24 février 2010, 18:32
Filed under: Idées

Avec le printemps qui arrive (y a-t-il vraiment eu un hiver…?) je vous conseille de mettre des graines de basilic, de persil et d’autres fines herbes sur le rebord de vos fenêtres bien exposées à la lumière. Non seulement elles sont très agréables à regarder mais elle vous fourniront de fabuleux alliés dans vos concoctions culinaires!

Jeunes pousses de persil observant la tempête de neige (une fois n'est pas coutume cet hiver!)

Publicités


Fondue au chocolat
24 février 2010, 18:30
Filed under: Desserts, Divers, Idées

Pour un dessert convivial ou pour un moment « cochon » avec votre chéri(e), essayez la fondue au chocolat (mais ne mangez pas trop avant…). Pour 2-3 personnes:

  • 200g de chocolat noir (2 tablettes)
  • 100ml (1/2 tasse) de crème liquide 15%
  • 100ml (1/2 tasse) de lait
  • 40g de beurre
  • 1 sachet ou 1 cuillère à café de sucre vanillé
  • bananes
  • pommes
  • oranges
  • mandarines
  • poires
  • bonbons

Mettre le chocolat dans le caquelon et ajouter la crème, le lait, le beurre et le sucre vanillé quand le chocolat commence à être fondu. Bien tourner jusqu’à obtention d’une préparation onctueuse. Mettre sur une bougie réchauffe-plat (ça devrait suffire, il ne faut pas que le mélange soit trop chaud). Servir avec les fruits que vous aurez coupé en petits morceaux et arrosé de jus de citron (pour ne pas qu’ils s’oxydent). Miam!

Fondue au chocolat



Tarte au chou-fleur
24 février 2010, 18:21
Filed under: Idées, Plats

En suivant la même recette que celle de la tarte aux poireaux (voir plus bas), vous pouvez remplacer les poireaux par des têtes de chou-fleur que vous disposerez joliment sur la pâte avant de remplir le moule avec un mélange lait-oeufs (ou crème-oeufs). C’est très bon et très pratique à faire à l’avance pour vos lunchs!

Tarte au chou-fleur prête à être enfournée

Au sortir du four



Sushi
8 février 2010, 19:06
Filed under: Accompagnements, Divers, Grands classiques de ma cuisine...

Vous voudriez faire des sushis vous-même (ça revient tellement moins cher que de les acheter tout fait…) mais vous n’osez pas vous lancer? C’est bien plus facile que vous ne le pensez! Je vous propose aujourd’hui ma méthode et pour les ingrédients de base je vous suggère une boutique alimentaire japonaise très chouette dans Westmount: Miyamoto, au 382 rue Victoria, pas loin du métro Vendôme.

Pour une cinquantaine de sushis:

  • 7 plaques de nori
  • 500g de riz à sushi
  • 2dl (3/4 de tasse) de vinaigre de riz
  • 1 petit concombre
  • 1 poivron rouge
  • 1 grosse carotte
  • 100g de gravlax en tranches (saumon frais non fumé)
  • 1 boîte de thon à l’huile

Pour commencer (prenez-vous y bien à l’avance car lors de la confection des sushis le riz devra être à température ambiante), mettre le riz dans une passoire (il faut utiliser du riz à sushi ou du riz à grains courts) et le rincer à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau qui s’écoule soit claire. Mettre dans une casserole et recouvrir d’eau jusqu’à 3 centimètres au-dessus du niveau du riz. Tasser le riz. Porter à ébullition à feu fort et dès que le niveau de l’eau atteint le niveau du riz (c’est-à-dire 1 à 2 minutes après l’ébullition) baisser le feu au minimum, recouvrir d’un couvercle et laisser cuire ainsi pendant une vingtaine de minutes puis transvaser le riz dans un grand plat. Incorporer lentement le vinaigre de riz (s’il n’est pas déjà assaisonné, mélangez-y 2 cuillères à soupe de sucre et 1 cuillère à café de sel) tout en remuant et en refroidissant le riz à l’aide d’un éventail (comme on n’a pas 3 bras, faites-vous aider) pour lui donner un beau teint luisant. Laisser refroidir à température ambiante.

Couper les légumes en fines baguettes. Émietter le thon dans un petit ramequin (vous pouvez acheter du thon en boîte déjà émiétté,mais il est en général de moins bonne qualité). Trancher le saumon en fines lamelles. À ce stade-ci votre plan de travail devrait ressembler à ça :

Maintenant il est temps de passer à la confection des sushis. Sur une surface plane et sèche, déposer une plaque de nori à l’horizontale (notez bien qu’il s’agit d’un rectangle et non d’un carré!), du côté rugueux. Étaler finement du riz sur toute la surface en laissant une bande horizontale de 2cm libre en haut de la plaque. Déposer la garniture de votre choix au centre comme ceci:

Humecter la partie nue de la plaque de nori avec de l’eau froide. Rouler le sushi du bas vers le haut, en maintenant la garniture bien serrée. Vous obtenez ainsi des boudins que vous réservez sur une assiette. Répéter l’opération avec chaque plaque jusqu’à ce que vous n’ayez plus de riz. Avec un couteau bien tranchant couper les boudins en sushis d’une épaisseur de 2cm environ en commençant par le milieu du boudin et disposez-les sur un plat de service. Quant aux « queues et têtes de boudins » qui ne sont pas très esthétiques, réservez-les pour votre lunch ou mangez-les sur le pouce.

Et voilà, c’est à vous maintenant! Amusez-vous en famille ou entre amis à confectionner ces délicieuses petites spécialités terriblement santé et variez les garnitures (noix de Saint-Jacques, crevettes, coquillages, oeufs de poisson, graines de sésame, avocat…).

Un plateau de beaux sushis faits maison!



Soupe au poulet anti-cancer
8 février 2010, 18:31
Filed under: Plats

La saison des soupes n’est pas finie!

Faites revenir un oignon émincé dans de l’huile d’olive (utliser une grande casserole ou une marmite) pendant quelques minutes avant d’incorporer des lanières ou des gros morceaux de poulet (coupez une ou deux poitrines en morceaux par exemples) que vous ferez blanchir en remuant. Ajouter de l’eau et des morceaux de légumes selon votre humeur (patates, carottes, navets, haricots verts…). Portez à ébullition puis baissez le feu afin de laisser mijoter. Épicez au curcuma moulu, poivre noir, sel et coriandre.

Soupe au poulet anti-cancer



CELI chez ING Direct
5 février 2010, 02:29
Filed under: Aubaines, Conseils, Idées

Une fois n’est pas coutume, je m’écarte quelque peu du monde fascinant de la bouffe pour vous parler d’un compte d’épargne sympa que j’ai découvert l’automne dernier et dont je suis extrêmement satisfait: le CELI (compte-épargne libre d’impôt) de ING Direct.

Ce compte, introduit par le gouvernement canadien il y a maintenant un peu plus d’un an, vous permet de cotiser jusqu’à 5000$ par année sans payer d’impôts sur les intérêts gagnés. De plus chez ING Direct si vous indiquez la « clé orange »  33913337S1 à l’ouverture du compte (il faut que votre dépôt initial soit d’au moins 100$) vous bénéficierez d’un bonus gratuit de 25$ et en ce moment leur taux d’intérêt est de 3% (on est loin du 0,1% que vous offre probablement votre banque sur votre compte courant…). Votre argent est disponible à tout moment et vous pouvez le retirer à votre guise (avec ING Direct les transactions de transfert de fonds se font très facilement par internet ou par chèque et vous n’avez jamais aucuns frais de quelque sorte que ce soit!). Il n’y a aucun risque non plus car il s’agit d’un compte-épargne et non d’actions en bourse et ING est également membre de la SDAC, donc vos fonds sont garantis par le gouvernement à hauteur de 100 000$. Après avoir ouvert votre compte vous aurez vous aussi votre « clé orange » personnelle pour parrainer des gens autour de vous et vous toucherez (ainsi que le parrainé) 25$ à chaque fois!

Je vous invite à visiter http://www.ingdirect.ca/fr/save-invest/tfsa/index.html pour commencer à épargner facilement dès aujourd’hui (et n’oubliez pas d’indiquer la clé orange  33913337S1 pour bénéficier du 25$ en bonus)! Si vous avez des questions vous pouvez aussi me contacter.