La cuisine de Vilhelm


Mansikkakiisseliä valkosuklaavaahdolla (gelée de baies avec mousse au chocolat blanc)
30 août 2009, 18:04
Filed under: Desserts

Pour un dessert à la fois chic, relevé et facile à faire, il n’y a rien de tel ! Mais attention, ne vous y prenez pas au dernier moment car les étapes de réfrigération de cette recette sont importantes.

Pour 6 personnes :

  • 1/2L d’eau
  • 6 cuillères à soupe de sucre
  • 250g de petits fruits (fraises, framboises, myrtilles ou un mélage des 3)
  • 2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de pomme de terre
  • 200g de chocolat blanc
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 3dl (1 + 1/4 de tasse) de crème fouettée bien ferme

Premièrement, préparer la gelée (idéalement la veille). Pour cela mettre dans une casserole l’eau, le sucre et la fécule. Amener à ébullition en tournant constamment. Dès les premiers bouillons et l’épaississement du mélange, enlever la casserole du feu. Incorporer les petits fruits et laisser refroidir complètement. Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes, et le laisser refroidir un peu. Incoporer petit à petit les jaunes d’oeufs ainsi que la crème fouettée. Dans des grands verres à pied, verser de la gelée dans le fond et de la mousse au-dessus. Réfrigérer plusieures heures. Décorer éventuellement la surface d’oursons gélifiés. Servir.

Dessert chic



Kielenvievä purjopiirakka (tarte aux poireaux délicieuse)
30 août 2009, 16:57
Filed under: Entrées, Plats

Voici une recette exquise ! La tarte aux poireaux que je vous propose va vous laisser coi, croyez-moi…

Pour une tarte :

  • 2 poireaux
  • 5 tranches de bacon
  • emmental râpé
  • 3 oeufs
  • 1,5dl (1/2 tasse) de crème liquide à 15%
  • 1,5dl (1/2 tasse) de lait
  • 2dl (3/4 de tasse) de farine
  • 100g de beurre, à température ambiante
  • 150g de fromage frais ou de crème sûre, à température ambiante
  • 1 cuillère à café de levure chimique (poudre à pâte)
  • sel, poivre blanc

Pour préparer la pâte, mélanger soigneusement la farine et la levure entre elles. Mélanger ensemble le beurre et le fromage frais. Incorporer la farine et une cuillère à café de sel. Ne garder des poireaux que la partie basse (jusqu’à l’endroit où les feuilles commencent à se séparer) et les couper fin. Couper le bacon en lardons que vous mettrez 1 minute au micro-ondes à pleine puissance sur une assiette, entre deux feuilles d’essuie-tout. Battre les oeufs, incorporer la crème, le lait, le sel (une cuillère à café environ) ainsi qu’une pointe de poivre blanc. Beurrer et fariner un moule à tarte. Étaler méticuleusement la pâte. Parsemer, dans cet ordre, le bacon, le fromage râpé (en fine couche), et pour finir le poireau.Verser le mélange lait-oeufs jusqu’à ce qu’il recouvre presque le poireau et enfourner 45 à 50 minutes  à 180C (350F).

Tarte aux poireaux

Tarte aux poireaux



Pikantti punakaalihöystö (bouillie de chou rouge acidulée)
30 août 2009, 16:39
Filed under: Accompagnements

Que faire avec un chou rouge ? Une salade de crudités ou bien pourquoi pas une succulente bouillie de chou hivernale que vous servirez avec des saucisses de Strasbourg bien grasses accompagnées de moutarde de Dijon et d’une choppe de Chouffe. Guten Appetit !

  • 1kg de chou rouge
  • 1 oignon
  • 1 pomme Granny Smith
  • une noix de beurre
  • huile d’olive
  • 50ml (1/5 de tasse) de vinaigre balsamique
  • 5dl (2 tasses) de bouillon de poulet ou de boeuf
  • 5 clous de girofle
  • 5 poivres entiers
  • 2 feuilles de laurier
  • 3 bonnes cuillères à soupe de confiture d’airelles
  • 1 demi-sachet de sucre vanillé
  • sel, poivre

Enlever les feuilles externes du chou, ainsi que son pied. L’émincer assez finement (à l’aide d’un robot par exemple). Éminer l’oignon, peler la pomme et la couper en petits morceaux. Dans une grande marmite, faire revenir la pomme et l’oignon dans du beurre et de l’huile d’olive pendant environ 5 minutes. Incorporer le chou, ainsi que tous les autres ingrédients sauf la confiture et le sucre vanillé. Laisser cuire à feu doux sous couvercle pendant une heure environ, jusquà ce que le chou se soit complètement imbibé du bouillon. Pour finir incorporer la confiture et le sucre vanillé, saler et poivrer selon votre goût, et servir.

Bouillie de chou rouge, saucisses et bière

Bouillie de chou rouge, saucisses et bière



Kaalilaatikko (chou-au-pot)
22 août 2009, 15:23
Filed under: Grands classiques de ma cuisine..., Plats

Le chou-au-pot est un incontournable de la cuisine finlandaise. Délicieux, complet et économique il est l’allié indispensable de votre cuisine et vous permettra de faire manger de bons légumes au enfants ! Les ingrédients sont donnés tels que moi je fais le chou-au-pot, mais cette recette est très flexible, vous pouvez en rajouter d’un, en soustraire un autre… Au plus vous mettez de viande hachée et de riz, au plus vous aurez un repas complet.

Pour un pot :

  • 1 chou (s’il est très gros, utilisez seulement la moitié ou les 3/4 et faites une salade de crudités avec le reste)
  • 4 carottes
  • 1 oignon
  • 500g de viande hachée de boeuf
  • 2 tasses de riz blanc cuit (personnellement j’utilise du riz-minute)
  • sel, poivre
  • noix de muscade moulue
  • herbes de Provence
  • huile d’olive, beurre
  • compote de pommes non sucrée ou chapelure
  • confiture d’airelles (se trouve chez Ikea, sinon utilisez de la confiture de canneberges)

Dans un faitout, faire revenir l’oignon émincé dans de l’huile d’olive et du beurre. Incorporer la viande hachée, mettre les épices (sel, poivre, noix de muscade moulue et herbes de Provence) selon votre goût (n’hésitez pas à bien épicer la viande car les autres ingrédients vont diluer le goût) et cuire à point à feu moyen-vif. Pendant ce temps, émincer le chou et l’incorporer à la viande. Mélanger et laisser cuire sous couvercle à feu doux pendant une dizaine de minutes. Râper ou hacher les carottes et préparer le riz si ce n’est déjà fait. Incorporer le riz et les carottes à la préparation de chou. Beurrer une cocotte (personnellement j’utilise une cocotte en fonte, ce sont les meilleures pour ce genre de préparation) et verser la préparation. Étaler une fine couche de compote de pommes non sucrée sur le dessus ou saupoudrer de chapelure (si vous n’en avez pas, écrasez des biscottes, ça revient au même), mettre le couvercle, et enfourner à 180C (350F) pendant 50 minutes à 1 heure. Servir avec de la confiture d’airelles et une salade verte.

Le chou-au-pot se conservera plusieurs jours au réfrigérateur et son goût ne fait que s’améliorer avec le temps !

Chou-au-pot et salade verte

Chou-au-pot et salade verte



Kotijäätelö (crème glacée maison)
22 août 2009, 15:00
Filed under: Desserts, Idées

Avant-hier j’ai fait l’acquisition d’un appareil que je voulais depuis longtemps : une sorbetière ! J’avais déjà essayé auparavant les glaces maisons sans sorbetière et il faut avouer que c’est pénible à faire… Mais le goût des glaces à l’ancienne et des sorbets faits soi-même est tellement agréable ! En premier j’ai décidé de rester dans les classiques en concoctant une glace à la vanille ainsi qu’une autre au chocolat.

Glace à la vanille, pour environ 1L :

  • 4dl (1+1/2 tasse) de lait frais entier
  • 1,5dl (1/2 tasse) de sucre
  • un sachet de sucre vanillé (ou une cuillère à soupe d’extrait de vanille)
  • 1,5dl (1/2 tasse) de crème fouettée
  • 250ml (1 tasse) de crème liquide à 15%
  • une pincée de sel

Verser le lait, le sucre et le sel dans une jatte et mélanger avec un fouet jusquà ce que le sucre fonde. Ajouter la crème liquide, la vanille et pour finir la crème fouettée. Réfrigérer le mélange jusqu’au lendemain avant de le turbiner dans la sorbetière.

Glace au chocolat, pour environ 1,5L :

  • 6dl (2+1/2 tasses) de lait frais entier
  • 250ml (1 tasse) de sucre
  • 1 demi-sachet de sucre vanillé (ou une cuillère à café d’extrait de vanille)
  • 100g (1 tablette) de chocolat noir
  • 2 oeufs battus
  • 4dl (1+1/2 tasse) de crème liquide à 15%
  • une pincée de sel

Mélanger le lait, le sucre, le sel et le chocolat dans une casserole. Cuire à chaleur moyenne en remuant constamment jusquà ce que le chocolat soit fondu, mais ne pas laisser bouillir le mélange. Ajouter lentement une tasse du mélange aux oeufs battus en remuant constamment. Remettre le mélange et les oeufs dans la casserole. Cuire à chaleur basse en remuant jusquà ce que le mélange épaississe légèrement. Ajouter la vanille et la crème liquide. Réfrigérer jusqu’au lendemain avant de turbiner dans la sorbetière.

Glace maison

Glace maison



Voisilmäpulla (brioches finlandaises)
21 août 2009, 03:02
Filed under: Desserts, Divers, Grands classiques de ma cuisine...

Je vous propose maintenant un grand classique finlandais : les brioches à la cardamome ! En Finlande on ne prend pas de pause-café digne de ce nom qui n’en soit pas accompagnée. Et c’est si bon…

Pour 16 à 20 brioches :

  • 5dl (2 tasses) de lait
  • 2dl (3/4 de tasse) de sucre
  • 1 cuillère à soupe de cardamome moulue (vous en trouverez chez Adonis par exemple)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 6 cuillères à café de levure sèche active (ou 50g de levure fraîche)
  • environ 12 à 15 dl (5 à 6 tasses) de farine de blé
  • 200g de beurre
  • sucre vanillé
  • cannelle
  • 1 oeuf battu

Chauffer le lait à 42C (108F) ; si vous n’avez pas de thermomètre à dessert ou à viande, il faut qu’au toucher il soit bien chaud mais pas brûlant (par expérience, il vaut mieux qu’il soit un peu trop chaud qu’un peu trop froid, sinon la levure ne s’activera pas). Saupoudrer la levure à la surface ainsi qu’une ou deux cuillérées à café de sucre. Laisser mousser (cela prend quelques minutes et vous prouvera que la levure est bien activée, si vous ne dénotez aucune activité cela signifie que votre lait était trop froid et que la levure ne s’est pas activée). Incorporer les 2dl (3/4 de tasse) de sucre, la cardamome moulue et le sel. Commencer à incorporer la farine petit à petit en mélangeant bien (il est difficile de déterminer la quantité exacte de farine à incorporer car cela dépend de plusieurs facteurs). Quand la pâte est encore liquide mais visqueuse il est important de bien mélanger vigoureusement pour que se forme de l’élasticité. Un peu avant que la pâte soit « à point », rajouter le beurre à température ambiante. Bien mélanger. Ajouter le reste de farine (la pâte est prête quand elle se détache bien des parois de la jatte et qu’elle est encore élastique mais plus collante ; attention, ne mettez pas trop de farine, sinon vos brioches seront moins moelleuses). Laisser doubler de volume sous un linge (cela prend entre 30 minutes et une heure selon la température de la pièce). Pendant ce temps, préparer la plaque de cuisson. Humectez-la très légèrement et mettez plusieurs épaisseurs de papier sulfurisé (papier-parchemin) dessus (pour éviter que le fond des brioches crame). Selon la taille de votre plaque vous aurez à faire une ou deux fournées. Avec la pâte faites des boules dans vos mains de la taille d’une petite pomme environ et disposez-les sur la plaque en espaçant bien. Laisser lever les brioches ainsi façonnées pendant une dizaine de minutes encore. Puis, avec vos deux pouces collés faites un trou profond au milieu de chaque brioche jusqu’à ce que vous touchiez la plaque. Dans chaque trou, mettre un petit morceau de beurre (idéalement à température du réfrigérateur car c’est plus facile si le beurre est dur) ainsi qu’un peu de sucre vanillé (ou de sucre normal) et un peu de cannelle.  Badigeonner les brioches d’oeuf battu (ou uniquement de jaune d’oeuf battu si vous voulez des brioches encore plus belles) et enfourner à 18oC (350F). Les brioches sont prêtes quand elles ont une jolie couleur dorée (certains les aiment plus ou moins cuites), cela prend environ 15-20 minutes selon la taille de vos brioches. Régalez-vous !!

La recette paraît quelque peu compliquée comme ça mais vous verrez, ce n’est pas si difficile et après en avoir fait une fois vous le ferez les yeux fermés ! Les brioches sont, bien entendu, à leur meilleur au sortir du four mais se conservent bien au congélateur pendant plusieurs semaines (congelez-les dans des sacs de congélation dès qu’elles ont fini de refroidir car la brioche commence à vieillir tout de suite).

Juste avant de passer au four...

Juste avant de passer au four...

Et voilà d'irrésistibles brioches !

Et voilà d'irrésistibles brioches !



Punajuurikeitto (velouté de betterave)
21 août 2009, 02:25
Filed under: Entrées, Plats

Pour 4 à 6 personnes :

  • 1,5L de bouillon de poulet
  • 4 betteraves
  • 1 petite boîte de concentré de tomate
  • 1 oignon
  • 3 bonnes cuillères à soupe de crème fraîche
  • jus de citron
  • sel, poivre
  • beurre, huile d’olive

Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon émincé dans un peu de beurre et d’huile d’olive. Verser le bouillon et porter à ébullition. Ajouter les betteraves épluchées et coupées en morceaux ainsi que le concentré de tomate. Saler et poivrer. Laisser cuire à feu doux pendant 20-30 min. Passer finement à l’aide de votre hachoir à manche. Ajouter la crème et un trait de jus de citron. C’est prêt !

Ce délicieux velouté à la couleur alléchante est aussi bon pour la santé que pour les papilles. Il constituera l’entrée d’un bon repas ou tout simplement un souper léger à lui seul. Vous le conserverez aisément dans un contenant au réfrigérateur.

Velouté de betterave

Velouté de betterave